Au secours, y'a une souris (et elle est très très méchante) !

Publié le par BritBrit Chérie

    UNICEF-20version-20of-20Mickey-20Mouse.jpg

 

C’est à l’âge de 6 ans que j’ai croisé ma première souris dans la salle à manger de ma grand-tante, une espèce de vieille folle qui vivait dans une masure à l’hygiène douteuse et suçait les chocolats Noël avec de les remettre dans leur boîte et de les offrir. Si je n’avais pas une once de panique face à la vioque pourtant physiquement infâme, la souris par contre a provoqué chez moi une hystérie phobique extériorisée par un assourdissant « AAAAAAAAAAHHHHHHHH » et un battement simultané et extrêmement rapide des jambes et des bras. Aujourd’hui rien n’a changé.

J’ai longtemps cru que la solution pour ne plus avoir à me heurter à une souris résidait dans l’adoption d’un chat, vif et courageux. Malheureusement, je crois que je suis tombée sur le chat le plus pleutre du monde qui a pour habitude de se planquer derrière mes jambes dès qu’il voit le bout d’une queue, même si celle-ci appartient à un chaton.

Cela dit, en dehors de la peur irraisonnée provoquée par l’horrible rongeur, j’ai toujours l’appréhension que ce dernier daigne s’inviter lorsque j’organise une soirée à l’appart. Cela fait quand même mauvais genre d’avoir une souris, le museau dans le pot de tsatsiki,  et de lire sur le visage de mes amis qu’ils me prennent pour une sale hippie qui ne sait même pas entretenir sa demeure.

J’ai donc développé un protocole d’extermination de la souris en 6 étapes éprouvé par mes soins et approuvé par mon chat.

Etape 1 : Dès que vous voyez la souris qui couine, criez. Avec un peu de chance, elle aura plus peur que vous et pliera bagage sans demander son reste. Dans le cas contraire, passez à l’étape 2 tout en continuant de hurler.

Etape 2 : Courez très vite en dehors de la pièce où sévit le monstre. Cependant, dans la précipitation, n’oubliez pas de cadenasser portes et fenêtres. On rapporterait en effet des cas où des souris auraient ouvert les portes et poursuivi toutes quenottes devant les locataires légitimes des lieux.

Etape 3 : Abandonnez votre maison et quittez le pays. Si cela n’est pas possible pour des raisons diverses et variées, continuez de hurler et passez à l’étape 4.

Etape 4 : Ressaisissez-vous. Faites un petit travail mental sur vous-même et transformez-vous psychiquement en prédateur de la Bête. Vous pouvez vous aider en chantant Eye Of The Tiger et en sautillant sur place en faignant de donner des coups de poing à un adversaire imaginaire.

Etape 5 : Sortez vos armes de destruction massive comme une encyclopédie, une canette de Coca, un kouign-amann,… et balancez-les à la gueule du muridé invasif (c’est le nom technique pour dire souris de merde qui va bouffer les câbles de mon iBook) dans le but avoué de l’achever. Si rien n’y fait, mettez le feu à la pièce.

Etape 6 : Débarrassez-vous du cadavre. Si comme moi, vous avez également peur des souris mortes, deux solutions :
- Ou  trouver un larbin de préférence de sexe masculin pour le faire (mari, petit copain, père,..). Non seulement, il se sentira valorisé dans sa virilité, mais en plus, vous trouverez enfin en sa présence une utilité majeure.
- Ou, si vraiment il n’y a personne dans les parages, suivre la procédure suivante :
1/ Cachez le cadavre chaud avec une feuille d’essuie-tout.
2/ Munissez-vous d’une tapette à mouche et d’une spatule à œuf.
3/ A l’aide de la spatule, faites glisser précautionneusement la souris sur la tapette.
4/ Dirigez-vous vers la poubelle le bras tenant la tapette bien tendu vers l’avant.
5/ Ouvrez la poubelle et précipitez-y le corps.
Petit conseil ultime : sortez immédiatement le sac poubelle, savoir le macchabée à l’intérieur peut provoquer chez vous le syndrôme du Poltergeist, comprendre une angoisse extrême que le fantôme de la souris ne viennent hanter votre maison et commander à votre Nespresso de vous presser comme une lamentable capsule de décaféiné.

Ca y est, vous y êtes arrivé ! Vous pouvez chanter à nouveau bien fort Eye Of the Tiger, vous êtes une vraie tueuse même si comme le disait Marie-Pierre Caset dans la pub Pliz « J’ferais pas ça tous les jours ! ».

 

Publié dans J'ai testé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance email 09/01/2017 17:19

C'est interessant de trouver comme ce genre de postes.

voyance gratuite par mail rapide 29/11/2016 12:31

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !

voyance gratuite mail 22/09/2016 12:36

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !

voyance par mail rapide 29/07/2016 15:16

Je vous félicite pour ces merveilleux partages. Continuez ainsi !
Amicalement

voyance gratuite par email 15/06/2016 15:34

Coucou, ton blog est trop ! Je viens tous les jours et cela me plait beaucoup