FEMMES DE...

Publié le par BritBrit Chérie



Ne nous le cachons pas, en ce moment, vos rapports avec l'argent sont un peu désenchantés. Il n'est pourtant pas si loin le temps où vous vous disiez que vous arriveriez à grimper l'échelle sociale par la seule force de votre intelligence et de votre pugnacité, et que grâce à cela la piscine de la villa de Cassis ferait au minimum 12 x 8 mètres et votre dressing donnerait des envies de meurtre à Eva Longoria.

Mais voilà, Ducon vous paye une misère malgré votre Bac+++ et daigne à peine dégainer tous les 37 du mois une augmentation de 0,9 %, « pas plus sinon, c'est gâcher » dit-il en rigolant. Ajoutez à cela un pouvoir d'achat en berne, crise oblige, et une envie de travailler aussi pressante que cela d'aller se pendre. D'ailleurs, vous cherchez par tous les moyens de gagner de l'argent rapidement, facilement  en  faisant le moins possible d'effort ; le tout en conservant bien entendu votre intégrité physique, ce qui est beaucoup plus compliqué qu'il n'y paraît. Sauf si (roulement de tambour)... vous décidez de devenir « Femme de... ». Mais attention, pas de n'importe quel homme.
Heureusement, Tata BritBrit est là pour vous éclairer. Découvrez en fonction de votre profil, quelle « Femme de... » vous êtes, les points d'achoppement et les modèles à suivre.

NB : Messieurs, ne refermez pas cette fenêtre de navigateur si vite, cet article est à double-entrée : voyez quelle Messaline est prête à vous mettre le grappin dessus juste parce que vous avez quelques bas de laine, des SICAV, des assurances vie et un revenu minimum à cinq chiffres.

 

Si depuis votre adolescence, vous traînez vos guêtres sur les gradins du gymnase juste pour mâter les muscles des joueurs de baskets ou les cuisses des footballeurs que vous trouvez trop-trop mignons. L'odeur de la sueur mâle met vos œstrogènes en état de transe. Vous êtes capable d'assumer des missions de confiance comme repasser des maillots en contournant soigneusement le numéro situé au dos sinon ça colle au fer. Vous pensez que, comme pour les purs-sangs, la reproduction du champion sportif est capitale...
... alors vous êtes Femme de Sportif de haut niveau.

Les écueils à éviter :
- Bien choisir son champion. Vous éviterez avec soin le footeux de 3e division qui ne gagne pas un copeck, passe sa semaine devant Canal+ Sport et son week-end sous la pluie à jouer à la baballe avec le boulanger et le kiné du coin.

- L'enfantement provoquant de nombreuses vergetures et un ventre distendu, pour ne pas parler de descente d'organes à force d'accouchements difficiles, veillez à ne pas dépasser le quota de trois marmots. Sur le lot, il y en aura bien un qui voudra faire comme papa.

Vos modèles : Mmes Douillet, championne de la pub et des poses dans Paris Match ;  Zidane, fournisseuse officielle de futurs footballeurs (trois enfants, trois garçons) ; Loeb, experte en choix de bouteilles de champagne pour sabrer la énième victoire de son coureur automobile,...

 

Vous êtes une journaliste connue et reconnue mais vous en avez cependant assez de passer l'essentiel de vos soirées (20 h, c'est tard !) ou vos week-end à la télé. Avec vous, les hommes politiques passent plus volontiers de la langue de bois à la langue dans votre bouche. Partager des petits fours avec d'autres « femme de... » pendant les soirées de l'ambassadeur et vendre des crêpes à la convention du Parti pour nourrir les caisses vous excitent comme une puce ; vous prenez d'ailleurs votre rôle très au sérieux. Votre coiffure oscille entre brushing façon Dallas et ondulation fixes laquées à la glu...
...alors vous êtes Femme d'homme politique.

Les écueils à éviter :

- Vouloir garder sa fierté dès que l'homme remue la queue hors du foyer conjugal. Il vous trompe, et alors ? Inutile de vous en offusquer et de claquer la porte de son ministère sur un coup de tête, il est suffisamment stressé comme ça. Continuez à fermer les yeux et à croire son directeur de communication : croix de bois, croix de fer, la vérité vraie j'te jure : vous vous aimez comme au premier jour !

- Penser. Vous êtes là pour faire de la figuration et pas pour donner votre avis sur ces grands problèmes que sont l'aménagement du territoire de la Principauté de Monaco ou encore les relations diplomatiques avec le club russe des joueurs de golf sur glace. « Sois belle et tais-toi », telle doit être votre devise de tous les jours.

Vos modèles : Anne Sinclair désormais meilleure amie d'Hillary Clinton ; Béatrice Schönberg, dont on ne sait plus trop à quoi elle sert.

 

La vénalité est votre deuxième nature et vous ne vous en cachez qu'à moitié. Vous aimez passer beaucoup de temps à discuter avec vos amies de problèmes relatif à la de gestion du foyer et du personnel de maison. Le total look Burberry chemise-trench-parapluie vous sied à ravir et vous vaut quelques compliments lorsque vous vous rendez acheter vos macarons chez Ladurée.
Présidente de diverses associations caritatives « Chihuahuas sans frontières », « Libération des diamants dans les mines », « Lutte contre la pauvreté dans les boutiques de luxe », vous êtes reconnue pour vos qualités de management et de recueil des fonds.  Le mariage ne vous fait pas peur, pas plus que le divorce s'il est agrémenté d'un gros chèque...
... Alors vous êtes une Femme de (riches) homme d'affaires.

Les écueils à éviter :

- Ne jamais signer un contrat de mariage vous imposant en cas de séparation un partage des richesses à 50-50. Il ne manquerait plus que vous soyez pauvres en plus d'être divorcée.

- Quand le grand âge arrive (vers 44 ans environ), tomber dans les dérives la chirurgie esthétique sous prétexte qu'IL pourrait vous larguer pour une jeunette. Si tel était le cas, vous toucheriez une forte somme d'argent (voir point ci-dessus), ce qui comble bien des peines de cœur.

Vos modèles : Il y a en fait dans cette catégorie une prêtresse incontestée, la grande Ivana Trump. Quatre mariages et trois séparations n'ont en rien entaché le capital financier de la Tchécoslovaque, plus riche divorcée du monde.

 

Vous chantez dès le petit matin « Saint est le Seigneur » pour vous mettre en train. Le top de la mode se résume pour vous à une jupe plissée bleu marine, un chemisier à col Claudine et un serre-tête en velours assorti ; vous trouvez par ailleurs que les aubes font une très jolie silhouette. Houlà, Carla Bruni n'a qu'à bien se tenir !
Vous êtes une des fidèles lectrices du quotidien La Croix pour lequel vous avez pris un abonnement de 25 ans et pour votre prochaine destination vacances vous hésitez entre Lourdes et Jérusalem.
Votre définition du mot cierge ne va pas au-delà de « Chandelle de cire à usage ecclésiastique » et vous ne sauriez de toute manière pas quoi faire d'autre avec...
...alors vous êtes
Femme de Dieu.
NB : Si j'ai ici développé la version chrétienne, sachez que ce profil est également déclinable en version juive, musulmane et autres religions. Loin de moi l'idée d'un quelconque prosélytisme religieux.

Les écueils à éviter :

- Vous transformer en bonne du curé, vous risqueriez de devenir fan d'Annie Cordy en moins de deux. Etre ultra-pratiquant ne signifie pas pour autant qu'il faut avoir des goûts musicaux de toilettes publiques.

- Prendre garde aux mauvaises lectures même si elles sont estampillées « hommes et femmes de Dieu ». Vous proscrirez par exemple les dernières confessions de Sœur Emmanuelle (trop manuelle) ou de l'Abbé Pierre (trop joyeux).

Vos modèles : Bernadette Soubirous (†), Mère Térésa (†), Sœur Emmanuelle (†), la Vierge Marie (†).

 

Si jamais, vous constatez à regret que votre profil ne correspond à aucun de ceux envisagés, il y a malheureusement peu de chance pour que vous puissiez devenir une « femme de... » et que vous continuiez à trimer toute votre vie pour vous payer tous vos caprices.
Charge à vous de vous assumer un peu et d'arrêter de faire votre feignasse. Plutôt que de lire ce billet, vous feriez mieux de vous mettre un coup de pied au derrière et d'aller bosser. M'enfin, vous croyez que c'est comme ça que l'on remplie son porte-monnaie ?!

Commenter cet article

waid 16/11/2008 17:38

et du parmesan aussi ?

BritBrit Chérie 16/11/2008 17:39


Si tu insistes un peu, je pourrais t'en procurer. Alors tu reviens chéri ?


waid 16/11/2008 14:23

haie coeur de cible de femme de

je fuis ce blog et j'efface mon adresse IP et transfert sur un autre site mon lien

BritBrit Chérie 16/11/2008 16:29


Reviens Waid, j'ai des raviolis à la maison !!!


Netzah 15/11/2008 14:08

Y'a un film comme ça avec une mère et une fille qui arrêtent pas de se marier pour l'argent.
En tout cas, dure dure de choisir. J'aimerais autant que mon mec devienne "homme de" :p

BritBrit Chérie 16/11/2008 16:29


Je sens que cela doit être un grand moment de cinéma :p


Marie 14/11/2008 15:13

Je crois que je vais rester femme de.... ménage !

BritBrit Chérie 16/11/2008 16:29


Un peu d'ambition que diable !


Amelie / Ces petits riens parisines 14/11/2008 13:13

Je ne veux pas faire ma gnangnan mais moi je suis femme de l'homme de ma vie ! (gnark gnark)

BritBrit Chérie 16/11/2008 16:30


Si tu fais ta gnangnan là.