Qu'il ne revienne plus le Kerviel !

Publié le par Nala

Depuis quelques jours, le  mega-buzzz c'est Jérôme Kerviel et la Société Générale.

Et là, tout est dit et redit :

  • Que la société Générale, et on se demande bien pourquoi,  n'a pas de système de protection "Anti-fraude-contre-les-traders-peu-scrupuleux-envers-leur-banque-qui-fait-tout-pour-eux". Quand on vous dit qu'il ne faut pas faire confiance au premier boursicoteur venu, faut écouter un peu !
  • Que la Société Générale, maintenant c'est la honte parce qu'elle a rejoint le Club des Banques Pauvres ; Le Crédit Lyonnais n'est plus tout seul !
  • Que Jérôme a un QI sur-puissant, digne de 5 Bill gates, 6 Steve Jobs, 3 Garry Kasparov et 1/2 Jack Lang pour mener presque à bien ce hold-up de haut niveau,
  • Que Jérôme est bête comme ses pieds. Tellement, que ses chefs mega intelligents n'ont pu deviner un seul instant une supercherie aussi quelconque de la part de ce neuneu de base pistonné par la guichetière de Bagnères-de-Bigorre,...
  • Que Kerviel a agi seul... pas seul...Qu'il est riche... Pas riche... Qu'il est un simple pion... ou non... Et blabla.... Et pas blabla... Ah bon, pas blabla ?... Mais si, blabla...

Bien entendu, vous trouverez dans les meilleurs journaux du jour moult et moult commentaires pour alimenter votre connaissance de l'Affaire avec un grand A.

Quant à moi, je ne pense pas avoir quelque chose à rajouter de plus intelligent (chose suffisamment rare pour être soulignée), voici donc une p'tite pub ... de la Société Générale bien sûr !





 



Publié dans Voir - lire - entendre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marjorie 30/01/2008 12:14

t'as pas parlé de la dernière nouvelle :
- Le PDG de la SG va être obligé de démissionner parce que monsieur Bling Bling commence à se mêler de l'affaire. Et voilà, comment on revient au sujet qui occupait les medias depuis 6 mois : NOTRE PRESIDENT BLING BLING.

Nala 30/01/2008 13:12

Deux choses :1. La démission du PDG a été refusée par le conseil d'administration. Maintenant, je ne sais pas si, du fait de l'intervention de sarko, le CA ne va devoir revoir sa décision.2. Notre Président a un besoin vital d'être présent partout. C'est comme ça. Il était donc tout à fait inacceptable qu'une affaire qui monopolise autant les médias ne soit pas entre ses mains. Apparemment, c'est chose faite. Une chance qu'il n'était pas aux NRJ Music Awards.