J'y étais... au concert de Vanessa da Mata !

Publié le par BritBrit Chérie

Si vous êtes peu au fait de la world music et que je vous dis « musique brésilienne », vous me répondez Gloria Estafan, samba, bossa nova à la Joao Giberto, sifflet qui fait tututut tulututut et surtout rythmes muito quente* qui donnent envie de remuer son popotin en se prenant pour une danseur(se) de Rio de Janeiro.

 

Alors quand ma copine Mimile m’a proposé d’aller voir Vanessa da Mata, « la Céline Dion du Brésil ! » me jure-t-elle, j’ai sauté dans mes tongs Havaïanas, prête à donner mon corps tout entier à la musique, au Brésil, au « foutcheboal », à Ronaldinho et Lula réunis,… Sauf que je n’ai pas eu besoin de faire tout ça.

 

Arrivée sur les lieux, l’ambiance était un tantinet calme. Trop calme. A croire que le public n’avait pas bien compris à qui il avait affaire.

Parce que Vanessa da Mata est loin d’être une débutante ou une « inconnue » de festivals d’été que l’on programme juste parce que le cachet n’est pas trop cher.

Véritable phénomène musical au Brésil, Vanessa truste à chaque album les premières places du Top 50 et enchaîne les tubes comme l’amerloque M. Pokora les navets. Son duo avec Ben Harper Boa sorte / Good luck a tout de même été élu « Meilleur titre 2007 » par la très célébrissime revue Rolling Stones Brasil. Tout cela assoit ça femme quand même.

 

Sauf que ce mercredi soir, la brésilienne était en mode « zénitude ». C’est donc à coup de chansons lentes qu’elle a décidé de nourrir les spectateurs assis droits comme des « i » sur leur chaise (mais qui a eu cette idée ?).
Dommage, surtout que l’on sait que son répertoire musical oscille traditionnellement entre pop, rock, samba et reggae. Mais en même temps, pouvait-elle donner plus face à ce miroir sans tain ? Comment réchauffer le cœur et le corps d’un public plus conquis par les douceurs du glacier que par les notes de musiques ?

 

Difficile donc de pouvoir juger de toutes les qualités de Vanessa da Mata après cette prestation on-ne-peut-plus apaisante pour rester dans un registre positif.

Et comme je reste sur ma faim et que de Céline Dion elle n'a ni l'allure, ni la voix hurlante et ni le gros René, je dirais juste : talent à suivre de très près !


En bonus, une des jolies chansons de Vanessa !



Publié dans Voir - lire - entendre

Commenter cet article

Lady 04/08/2008 15:09

Mince alors, je ne savais pas que mon prénom en portugais ça donnais ça!

** Part en pleurant! **

BritBrit Chérie 06/08/2008 16:20


Seulement s'il est associé avec celui de René ;)


Lady 31/07/2008 09:50

petite question toute bête : Comment dit on, Céline et René au Brésil!

BritBrit Chérie 01/08/2008 19:37


Chieurs.


Amelie / Ces petits riens parisiens 29/07/2008 23:45

Rolala, je suis fan de son duo avec Ben Harper... POorquoi j'y pas allée moi au concert d'abord euh???

BritBrit Chérie 01/08/2008 19:38


Parce que tu aurais dû venir à Pau.


Lady 28/07/2008 10:22

En passant, tu sais comment on dit Céline en brésilien? ou même René?

sodilettante 26/07/2008 17:16

moi non plus. tiens, je vais jeter une oreille... en général je reste collée aux vieux brésiliens classques et drôlement bien foutus je dois dire...

BritBrit Chérie 01/08/2008 19:45


Très bien foutus.
Vas y sur Vanessa, elle est super.