Thriller ne fait plus peur

Publié le par Nala

25th.jpg
J'avais à peine 5 ans quand l'ouragan Thriller a déferlé dans les bacs et étais par voie de conséquence une rescapée de la Jackson Mania.


Du chanteur, je ne connaissais finalement que les grands standards, les frasques esthétiques et les scandales pédophiles. Mais c’était sans compter sur l’intervention des docteurs du marketing prêts à remettre sur pieds les finances désastreuses du King of the Pop qui avait disparu des « charts » depuis 2001.
Leur arme : une réédition du mythique Thriller. La bonne excuse : l’album fête ses 25 ans. Il n’en fallait pas plus pour updater ma culture Pop et acheter tête baissée cet objet sujet de nombreux cultes.

 

Dès la première écoute, c’était parti ! Je me suis retrouvée plongée au cœur des années 80 grâce à un beat synthétique qui, je dois bien l’avouer, ne me plaît que très moyennement. Il faut dire que dès que j’entends ce style de rythmique, je m’imagine un pauvre groupe de 3 membres aux cheveux gélifiés et aux chemises à épaulettes jouant du synthé à deux doigts. Allez savoir pourquoi.
Cette impression est confirmée par le visionnage du DVD où, exception faite pour le single Thriller, les images ont comme un goût de vieux. En même temps, c’est vieux !


J’en déduis que ce Thriller 25 est une sorte de madeleine de Proust des nostalgiques des 80’s, bandeau fluo, scoubidous et pub Citroën avec Grace Jones à l’appui - ou pas, remarquez -.

 

Heureusement, nos amis du marketing ont pensé aux petits jeunes, enfin aux moins de 30 ans, « ce qui n’est plus si jeune que ça » me dirait ma jeune sœur de 23 ans.
Pour pallier l’effet Revival, ils ont commandités quelques remixes aux têtes d’affiches du R’n B du moment.

Si Will.i.am et Fergie s’en sortent avec les honneurs - mention spéciale pour « Girl is mine 2008 » -, on ne peut pas en dire autant pour Kanye West et Akon. Ils s’engluent dans leur piètre version espérant sauver les meubles avec une pauvre sauce R’n B façon M. Pokora. Dommage, cela aurait pu être mieux.

 

Alors, tu n’aimes pas BritBrit ?
Je me rappelle juste que du haut de mes 5 ans, j’étais vraiment impressionnée par les images de ce  Thriller qui représentait pour moi quelque chose de très fort, de très puissant, d’insurmontable.
A 30 ans, Thriller ne me fait plus peur.

 

Publié dans Voir - lire - entendre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LaDuh Ta soeurette 29/02/2008 16:47

Oui c'est plutôt le chanteur actuellement qui fait peur ( laduh frisonne ) et oui sœurette en question d'âge je suis toujours réaliste !

Nicolas 29/02/2008 14:02

Absolument
Les trucs intéressants typiquement années 80 : Huey Lewis & the News (qu'on entend dans "Back to the Future"), Joe Jackson, the GOGO'S, Cyndi Lauper, tout ça.
Et aussi the Belle Stars, Transvision Vamp, Hoodoo Gurus, (en France Etienne Daho) re-etc.
C'était plus drôle qu'aujourd'hui.
Voilà, quoi.

Nala 29/02/2008 18:37

Houlà, j'ai mal au crâne rien que de lire tous ces noms que je connais pas. Attends, je reviens, je vais prendre une aspirine.

Elodie 28/02/2008 19:46

Ce "nouvel" opus ne rendra pas Mickaël Jackson encore plus célèbre, et il ne lui rapportera pas assez d'argent non plus pour rembourser sa dette et par conséquent racheter sa demeure Neverland ...
Thriller ne fait plus peur mais par contre son chanteur, lui, est de plus en plus terrifiant !

Nala 29/02/2008 10:34

Moi, je ne sais pas pourquoi, mais dès que je le vois j'ai envie de lui croquer le nez. Bizarre non ?

Nicolas 28/02/2008 16:16

Je connais bien les années 80 : j'y ai vécu 10 ans !
On ressort plein de trucs sur cette époque
Mais c'est dommage : on ne garde que les trucs les + kitsch

Nala 29/02/2008 10:29

Tu crois que je dois jeter ma vieille croix façon Madonna ?