Lundi 1 août 1 01 /08 /Août 00:07

Les cartons sont prêts (ou presque) et le déménageur breton est en bas de l'appart !

Désormais, vous trouverez tous mes odes aux connasses, mes conseils aux épaves et aux dépravés, mes aventures en Solex et tout le reste à l'adresse suivante :

 

newaddress

 

NB : Pour tous mes visiteurs qui me rendent visitent via flux RSS (Netvibes, Google reader,...), n'oubliez pas de le mettre à jour : http://britbritcherie.com/feed/


Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire
Vendredi 29 juillet 5 29 /07 /Juil 08:24

kylie-minogue-bottom-31.jpg

 

Aujourd’hui tout le monde court. Dans les bois, sur le bord des nationales, le long de la plage… Toujours plus nombreux, les joggers enfilent les kilomètres comme si l’addiction était aussi planante qu’un rail de Lexomyl à la différence près qu’à défaut d’avoir une tronche de zombie, ces healthy sportifs semblent sortis tout droit d’une pub pour dentifrice. Rayonnants,  ils respirent le corps sain dans un esprit Disney Life.

Du coup, ça m’a donné des envies d’enfiler des Running Nike pour parcourir telle une gazelle élancée, la jungle urbaine qui sépare mon appart du MOMA, soit 3 petits kilomètres. Bon, ce n’est pas tout à fait le parcours réalisé, mais comme c’est moi qui écris, j’habite New-York si je veux !

…km 0 - Je suis sur les starting-blocks !
Le short glitter que j’ai choisi me va à ravir. On dirait Kylie Minogue période « Can't Get You Out Of My Head» qui se prépare pour le semi-marathon de Sydney. Les écouteurs vissés sur les oreilles avec en cri de guerre Beyoncé et son militaire et rythmique Run the world (girls), le bitume m’appartient et je vais le dompter comme un chaton en colère!

…km 0,100 - Qui a dit que le jogging c’est difficile ?
 Mes jambes s’envolent et j’effleure à peine le sol. Je suis une plume. Pas de canard la plume, plutôt d’un oiseau de paradis. Certes, la peau du derrière de mes cuisses ballote au rythme de mes pas, mais c’est pour mieux lui faire la peau. « La peau à la peau ». Hahaha, vous avez saisi ? Suis pleine d’esprit quand j’élimine mes toxines.

Tiens, une boulangerie ! Allez hop, une chocolatine juste en cas de fringale. Pour les sceptiques, je confirme : oui, il y a des chocolatines à NYC ! Comme il n’y pas de poche à mon short, je la mange de suite. C’est ce qui s’appelle faire des réserves énergétiques en vue d’un effort intense.
Tiens, y’a une boucherie aussi ! Et si j’achetais une tranche de jambon ?

…km 0,350 - Je jogge sur un pigeon mort.
 Saloperie, tu l’as bien mérité, toi ou l’un de tes frères qui a repeint ma voiture en caca d’oie. En plus, ça oxyde la peinture des carrosseries ces bouses de volatiles. Je fais demi-tour pour lui marcher de nouveau sur la gueule. Prends ça, pourriture du monde de l’automobile !
Avec tous ces demi-tours sur le pigeon trépassé, je suis un chouia essoufflée. Pas grave, je vais marcher un peu pour mieux redémarrer ; il faut savoir son effort ménager.

…km 0,450 - Cette pause m’a sacrément fait du bien. Je me sens prête à avaler les kilomètres. Je repars tranquillement mais sûrement.
Ce qui est bien dans la course à pied, c’est que l’on peut réfléchir à des trucs importants comme avoir un chien. C’est vrai, adopter un chien c’est pas mal pour se motiver lors de ses escapades sportives. Par exemple moi, je prendrais un labrador. C’est bien un labrador… (réflexion dans ma tête)…Non finalement,  pas un labrador. C’est  trop gros et ça doit grave bouffer des croquettes. Un Chihuahua plutôt. Oui voilà, c’est bien un chihuahua. Question : ca s’amène toujours dans les soirées mondaines ?... (re-réflexion dans ma tête)…Et un Jack Russel ? Ca fait pas trop Christophe Dechavanne ? En tout cas, pas un caniche, faut tout le temps le toiletter. A propos de toilette, il faut que je pense à enlever de la table du salon mes rognures d’ongles en rentrant et aussi que je… (Blablabla toujours dans ma tête)
Ahlala, j’aime laisser mon esprit vagabonder au rythme de mes pas et le sentir aussi fertile en pensées utiles.

…km 0,600 mètres - Mais c’est que je commence à transpirer sérieux !
Mon tee-shirt marque de petites zones humides sous mes seins. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai tendance à toujours transpirer des seins avant de suer des aisselles (voir Mes Confessions Intimes #1). Si c’est aussi votre cas, envoyez-moi un mail, on pourrait peut-être faire du lobbying auprès de la Recherche Scientifique pour voir s’il n’y a pas une cause génétique à ce phénomène étrange et trouver un remède à cet inconfort mammaire.

…km 0,800  - Je me courbe de plus en plus sous le poids de l’effort.
Je me courbe… je me courbe… je me courbe…
Oh, un sosie de James Franco !
Je me redresse. Je me redresse. Je suis un « i », je suis la statue de la liberté, je suis un manche à balai.

Il passe sans me voir.

Bon ben, je me courbe… je me courbe… Je me courbe…

… km 1 - Problème, je rentre en dépression sportive :

1.      Biolay vient de s’incruster dans ma playlist « chansons de warrior », juste derrière Nadiia qui s’époumonait sur « Et c’est parti pour le show, et c’est parti tout le monde est chaud… ». Tu parles que je suis chaude, je nage dans mes propres rejets caloriques liquides.

2.      Un enfant d’environ 5 ans me double en sautillant sur un pied,

3.     On dirait que je me prépare à affronter des contractions relatives à l’obstétrique tant je halète comme une locomotive à vapeur qui fait le trajet Arkansas-Texas. Je vais de nouveau marcher un peu.

… km 1, 200 - Je transpire par tous les pores, mêmes ceux du derrière des genoux.
Avec beaucoup de courage, je poursuis ma course à la cadence d’un cheval qui va à la boucherie, mais j’avance.

…km 1,400 - C’est bon, je suis une femme fontaine.
Si j’avais la bouche plus près du de mes dessous de seins, je pourrais presque m’auto-hydrater.
Il me faut des forces pour continuer. Je décide raisonnablement de m’arrêter pour me ventiler un peu avec un papier de Snikers collé sous ma basket, reprendre ma respiration et fumer une clope.

… km 1,700 – JE N’EN PEUX PLUS !!!
Pour parfaire le tout, un mauvais présage esthétique se fait sentir : enfants et pigeons ont peur sur mon passage. Je m’aperçois dans la vitrine d’un coiffeur chinois ( ?) et... HORREUR ! On dirait Kylie en mode Swiffer serpillère. Comble du glam’ sportif,  mon petit short glitter ressemble désormais à une énorme couche pleine.

… km 1,900 – Je croise des représentants de l’Etat.
Autrement dit deux policiers municipaux en train de mettre des PV.
Défaite, je les supplie du regard :
- Ramenez-moi chez moi…
- Vous faisiez quoi là M’dame ? Vous exercez dans les métiers du sexe de rue ?
- Pfffff.... HHHH...... Pffffff.....noHHHHH..... Pffffffffff............... Nohohohon……..
- Bon, pour cette fois on ferme les yeux, mais c’est la dernière fois !
- Pffff… Meuh je suis pas puuuuuteeeeuh… Pffff
- Elles disent toutes ça. Tiens Gérard, la 206 Cadillac, elle a dépassé son temps de stationnement de 3 min. Tu lui colles un PV s’teup? Allez M’dame, circulez et au pas de course!

… km 2, 003 – Ce qui devait arriver arriva…
La chute ! I drop to the ground comme on dit aux States. Il fallait bien que cela arrive, le sport c’est dangereux ; le sport ça peut tuer ta vie et c’est pour ça que d’habitude je préfère rester sur mon canapé.
Mon genou est complètement ensanglanté et je perçois quelques gravillons dans la plaie. Je pleure lamentablement de douleur, de fatigue, de honte devant tout le monde.
Quelqu’un s’approche de moi et me réconforte : « C’est pas grave. D’ici demain, vous pourrez la manger votre croûte de genou ». Ah ouais !?! C’est bien vu ça.
  

Publié dans : Ma vie en presque vrai !
Voir les 9 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 25 juillet 1 25 /07 /Juil 14:14
Avec tous ces morts qui défilent - Amy Winehouse, David Servan-Schreiber, le papa de Barbie, les victimes des attentats de Norvège -, je flippe un chouilla ma race de mourir écrasée par un bourricot, tuée par un soja masqué ou assassiné par les puces des chatons que je n'arrive pas à refourguer. Puisque personne n'est à l'abris, et par peur que l'on raconte n'importe quoi à mon sujet sans que je puisse me défendre, je vous confie de nouveau le texte de ma nécrologie (publié pour la 1ère fois le 24/03/2009). Soyez heureux, je suis désormais en paix !
 

CIMG3732.jpgTel un papillon éblouissant de lumière, BritBrit Chérie s’est éteinte prématurément à l’âge de 25 ans. Celle qui fût un modèle pour tous, s’en est allée tranquillement au petit matin après avoir mortellement chutée sur une bouteille d’Absolut Vodka Rasperry, boisson composée exclusivement à base d’éléments naturels et sans sucres ajoutés.
 
Née aux alentours des années 2000 (estimations encore en cours de calcul selon le procédé du carbone 14), son enfance fut relativement calme, si l’on exclut un coma éthylique à l’âge de 4 ans et la mort dramatique de son chat, écrasé tête la première sur le pare-choc d’une Renault 11 rouge à l’immatriculation diplomatique.
 
C’est à l’âge de 11 ans qu’elle écrivit ses premiers essais dont son professeur de français se rappelle aujourd’hui encore. « J’ai su voir en elle ce petit truc qui la rendait différente des autres. Sa première rédaction Pourquoi être prostituée peut rapporter. Et pas que des MST sur le thème Que ferai-je quand je serai grande, laissait déjà entrevoir une personnalité un peu à part.», se souvient-il la larme à l’oeil.
Et c’est vrai, BritBrit Chérie a toujours su développer des points de vue singuliers mais ô combien réfléchis, que certains n’hésitent pourtant pas à qualifier « d’overdosés » ou de « complètement à la ramasse ».
 
Après des hautes études en physique quantique, puis en architecture de salles des fêtes, suivies d’un master en Sciences Politiques avec pour mémoire « Botswana, le Spa comme ouverture au développement culturel de la population » , et d’un doctorat en comportementalisme des chats, elle décida à 25 ans de consacrer sa vie à l’écriture de frivolités. « C’est pas trop fatigant et je peux regarder la télé en même temps », racontait-elle pour expliquer son revirement professionnel.
 
C’est donc des idées plein la tête, mais surtout avec une furieuse envie de célébrité que BritBrit Chérie ouvrit un blog à son nom. Malheureusement, elle ne connut pas immédiatement la gloire escomptée.
 
Reléguée aux derniers rangs du classement Wikio catégorie « Divers », elle finit par envoyer, uniquement par pure vengeance quelques macarons laxatifs aux blogueuses influentes qui lui volaient injustement la vedette (DeeDee, Violette, les filles de BeSnob entre autres).
Derrière son geste désespéré mais tout à fait compréhensible, elle fut rapidement démasquée. Cela lui valut un honteux bannissement de 2 mois par Wordpress et une chronique assassine sur le blog d’MRY.
De cet épisode noir, BritBrit Chérie garda un souvenir amer, mais il lui permit toutefois de retravailler habilement le maniement du laxatif.
 
Est-ce grâce à cette originalité d’esprit qu’elle su enfin conquérir son public ?
« Personne ne peut le dire », commente Anna Wintour, grande prêtresse de la mode et rédactrice en chef de Vogue US. « Mais c’est pour cette raison que nous n’avons pas hésité - surtout après le piston appuyé de Karl Lagerfeld - à lui confier la rubrique Mauvaise foi pour laquelle elle s’est révélée extrêmement brillante même si cela nous coûtât quelques procès retentissants. »
 
C’est grâce à cette chronique que BritBrit rencontra les plus grandes stars et en fit ses meilleures amies. Citons parmi elles, Pete Doherty,  la grande Britney Spears,Lindsay Lohan, Stella McCartney, Tom Ford, Amy Winehouse, Brad Pitt, Dany Boon …
 
Côté sentiments, elle fût longtemps secrètement éperdue d’un certain informaticien à nez original dont on ignore encore l’identité. Cependant, elle finit par céder aux sirènes de l’amour en épousant à 25 ans George Clooney, après que ce dernier lui fit la cour pendant plus de quatre longues années.
« C’est la meilleure personne que je n’aie jamais rencontrée. Belle, intelligente, spirituelle, drôle et talentueuse elle avait toutes les qualités rêvées. Je ne sais toujours pas comment me remettre de notre séparation.» soupire-t-il de désespoir depuis sa cellule monastique.
 
Car oui, après seulement 9 mois de mariage, BritBrit Chérie mit un terme à cette union car, selon ses dires, c'est à cause de George qu'elle ne trouvait plus l’Inspiration avec un grand « i ».
Parce qu’elle était comme ça BritBrit : artiste avant tout !
Ce changement dans sa vie sentimentale l’incita à mettre les bouchées doubles pour trouver de nouveaux jobs.
D’abord chez Elle France où elle fût nommée pendant plus de 10 ans rédactrice en chef. A 25 ans, elle prit ensuite la direction de l’Oréal Roumanie, « comme ça, juste pour voir » disait-elle. Quelques années plus tard, c’est John Galliano - pourtant banni puis acclamé - qui lui offrit la possibilité de créer sa propre collection « BritBrit Chérie Underwear » qui connut un succès ébouriffant.Et tout cela, en continuant bien sûr d’alimenter de ses billets d’humeur et d’humour son blog gratuit et ouvert à tous. Parce qu’elle était aussi comme ça : généreuse de sa personne.
 
Son dernier ouvrage socio-philosophique, On est toute la connasse d’une autre, paru aux Editions Gallimard, est en passe de devenir le plus gros best-seller de ces cinquante dernières années, supplantant au passage Autant en emporte le vent et la saga Harry Potter. Un véritable exploit !
 
Aujourd’hui, c’est donc avec une peine incommensurable que nous te disons adieu BritBrit Chérie, puisse le Ciel te réserver l’accueil le plus clément et le plus doux qui soit, près du radiateur avec un verre de Bourgogne ou d’Armagnac.
A 25 printemps, c’est certainement la chose la plus bête que tu n’aies jamais faite. Nous t’en voulons un peu d’avoir gâché tout ce talent pour une bouteille de vodka. Certainement une erreur de jeunesse…
Publié dans : Ma vie en presque vrai !
Voir les 7 commentaires - Ecrire un commentaire
Jeudi 21 juillet 4 21 /07 /Juil 08:28

baniere luv

 

Après avoir décrit les 10 comportements qui feront de vous une vieille à chats d'ici quelques années si vous ne changez pas, le chapitre 2 du Petit Précis de la Célibataire vous enseigne aujourd'hui les 10 choses à savoir pour trouver l’âme sœur sur Internet.

   

1.       Choisissez bien votre pseudo. Ginette60 attirera moins le chaland que HotVanessa. Cela dit, vous aurez peut-être à faire à moins de détraqués.

   

2.       Il y a peu de chance pour que le garçon qui a en photo de profil James Franco ou Johnny Depp soit effectivement James Franco ou Johnny Depp. Fuyez donc !

   

3.       Pensez à poser les bonnes questions très rapidement :

·      Est-il serial Killer ?

·      A-t-il un herpès génital ?

·      Sa mère est-elle encore en vie ?

                S’il répond « oui » au 3 questions, prudence…

   

4.      Ne jamais tchatter sous acide. Vous pourriez faire des choses que vous regretterez ensuite.

   

5.      N’ajoutez pas un mec sur Facebook qui n’a que des amiES au physique mi-bombasse mi-puputte. Au mieux, il est puceau ;  au pire, il est proxénète.

   

6.      Evitez d’écrire sur votre profil « Help, je suis seule ». Ca fait vraiment pauvre fille.

   

7.      Si un homme vous aborde de cette façon : « Slt, sa va. T bonne, ta un 06 ? », déconnectez immédiatement ! Le contact en question à 15 ans et vous risquez des poursuites pénales.
(NdlA : qui a dit "anales" ?)

   

8.      Si votre amoureux virtuel vous propose au bout d’une semaine de chat de vous épouser, il y a de fortes chances pour qu'il soit plus épris d'une carte de séjour que de vous.

   

9.      WTF signifie « What the Fuck », autrement dit « c’est quoi ce bordel ? ». Rien à voir avec « Where Together Fuck » que l’on traduit en anglais CE2 par « Où ensemble niquer ? ». Inutile donc de vous faire des films érotiques à la lecture de cette abréviation.

   

10.   Inutile d'engager une quelconque conversation avec une bite sur ChatRoulette. Physiologiquement, elle est dans l’incapacité de vous répondre.

 

Dans la prochaine partie du Petit Précis de la Célibataire, nous aborderons le douloureux thème de la phase dépressionnaire en mode célibat. Les symptômes ? Les premiers gestes à faire ? Quel sont les meilleurs remontants psychologiques ?  Autant de questions palpitantes qui trouveront enfin un éclairage d’expert grâce à votre BritBrit Chérie.

Publié dans : Docteur BritBrit
Voir les 9 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 19 juillet 2 19 /07 /Juil 20:36

annonceblog.PNG


Voir les 8 commentaires - Ecrire un commentaire

SUIVEZ-MOI SUR...

FB   tw   rss


Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez BritBrit sur Hellocoton

VITE DIT !

RECRUTEZ DES BBC ADDICTS

Fluctua

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés